Acquisition immobilière : L’absence de diligence de l’acquéreur conduit au rejet de sa demande en résolution de la vente et en indemnisation de son préjudice

 In Droit social

La Cour de cassation rappelle ce principe,  dans un arrêt rendu le 21 mars dernier.

Le non sachant acquéreur d’un bien immobilier, est protégé, cependant le minimum de diligence est nécessaire afin que cette protection puisse être efficace.

Cour de cassation Troisième chambre civile 21 mars 2019 N° 18-12.604

Recent Posts

Leave a Comment

Contactez-nous

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email et nous allons vous répondre dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt